M’entends-tu? : une série canadienne drôle et attachante

Ostie! Tabarnak! Câlisse! Ces expressions typiques du Canada n’auront plus de secrets pour vous après avoir regardé « M’entends-tu? » sur Netflix. La série est disponible depuis le 1er novembre 2020 et c’est un vrai régal! Après avoir vu la première saison, j’ai cru qu’il n’y aurait pas de suite mais je m’étais trompé! Il semblerait qu’on soit parti pour une longue aventure. C’est ma série coup de cœur/ovni de cette année.

De quoi ça parle?

Et nous voici à nouveau plongé dans le quotidien d’Ada, jeune québécoise en galère, toujours en mini-jupe, petit top transparent et soutien apparent. Sans oublier ses amies : Fabiola et Caro. Des galères de tunes aux déceptions sentimentales, en passant par leurs familles dysfonctionnelles, on embarque direct sur des montagnes russes émotionnelles. On ressent, on souffre, on rit avec elle.

L’explosive Ada (Florence Longpre) vit avec son alcoolique de mère dans un sordide appartement. Elles subsistent grâce aux aides sociales, et aux quelques combines d’Ada, qui doit suivre une thérapie de gestion de la colère pour avoir frappé un homme avec un hamburger. Le reste du temps, elle traîne son humour féroce avec ses deux copines, quand elle ne couche pas avec tout ce qui passe… Une façon d’exister pour cette grande gueule au grand cœur, qui n’hésite pas à se mettre en danger pour protéger les siens.

Trailer

C’est intense…Trailer de la saison 1

Ce que j’ai aimé…

  • C’est réaliste : les acteurs de la série ont tous des imperfections, des boutons, des kilos en trop, les cheveux mal coiffés, on s’assume tel qu’on est. Dans la saison 2, il y aura un couple totalement atypique. Oui, tu peux aimer quelqu’un de plus grand ou plus petit que toi, de plus intelligent que toi. Oui, t’es peut être handicapé mais t’as le droit d’avoir des désirs, d’être gay. On est totalement dans le mouvement body positive, l’acceptation de soi. Assume-toi, tes choix, ta sexualité!
  • La bande-son : Grâce à M’entends-tu?, j’ai découvert le groupe Les Louanges et leur album La nuit est une panthère et c’est de la bombe! Mention spéciale pour la chanson Tercel, un vrai coup de cœur.
  • Les thèmes abordés : dans la saison 2, on va parler du pardon, de la violence conjugale, de l’amour, de la drogue, de l’alcool, la prostitution, la musique, la littérature, l’illettrisme, des parents démissionnaires…Enfin, de toutes ces choses de la vie, qu’on fait mine d’ignorer en se concentrant sur le quotidien.
  • C’est urbain : on découvre le Québec, ses rues, ses graffs, ses magasins, sa vie nocturne. Les lieux sont variés, on est pas figé.

Ce que je n’ai pas aimé

Rien…Mais je préfère vous prévenir qu’il faut s’accrocher avec les expressions québécoises! Si vous êtes pris de dégoût à l’idée de regarder une série avec des sous-titres, je vous conseille de passer votre chemin. J’ai avalé toute la saison 2 en à peine 2 jours, il faut dire que chaque épisode dure à peine 20 minutes. L’accent québécois est vraiment contagieux, il m’a fallu 3 jours pour recommencer à parler et penser normalement, je n’arrêtais pas de jurer.

Traumatisme

La série M’entends-tu?, a gagné de nombreux prix dont celui de la meilleure comédie au festival Série Mania 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s