Kingdom : Coup de sabre sur les zombies

Un royaume coréen, des décors sublimes, des costumes médiévaux, des sabres et des fusils à poudre…Sans oublier les zombies! Si vous n’avez toujours pas vu Kingdom, la série coréenne est disponible sur Netflix depuis mars. J’ai tout de suite adhéré et je vous conseille de rattraper votre retard ASAP vu qu’on est déjà à la deuxième saison. L’époque, le jeu d’acteurs, les décors, l’ambiance : on est tout de suite dépaysé, transporté alors qu’on aurait pu se trouver face à une énième histoire de zombie.

Le 13 mars 2020, on a eu enfin droit à la deuxième saison et j’ai pu dévorer les 6 épisodes en à peine 3 jours. J’aurais pu tout finir en un jour mais j’ai préféré me limiter à 2 épisodes par jour, histoire de faire durer le plaisir…

Affiche de la saison 1

De quoi ça parle?

Durant la Période Joseon, quelques années après les invasions japonaises de la Corée, des rumeurs sur la maladie du roi obligent le prince héritier à agir pour sauver le pays d’une contagion étrange qui se répand. C’est dans un royaume rongé par la corruption et la famine, qu’un mystérieux fléau se propage transformant les morts en monstres. Le prince héritier, accusé de trahison mais prêt à tout pour sauver son peuple, se donne pour mission de découvrir l’origine de ce mal qui sévit dans l’ombre.

La série est disponible en français! Don’t panic!

Histoire d’un genre

La série Kingdom est un sageuk : c’est un drame historique en costume médiéval coréen. L’industrie du divertissement télévisuel de la Corée du Sud n’hésite pas à utiliser les films et les séries TV pour évoquer des éléments de son passé. En relatant, plus ou moins fidèlement, les péripéties de personnages célèbres ayant marqué l’histoire du pays.

Ce que j’ai aimé

  • Les zombies : La maladie se répand très vite dans le royaume, ceux qui sont mordus se transforment rapidement, les zombies sont rapides, ils courent et traquent leur proie. J’ai une préférence pour les zombies « rapides », c’est plus flippant et pendant plusieurs scènes, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir peur pour les protagonistes.
  • Du sang, encore du sang : Pour tuer les zombies, il faut viser la tête…Les scènes de combats sont réalistes, on est pas venu pour faire dans la dentelle.
  • Les décors sud-coréens, les costumes médiévaux, l’époque : Difficile de ne pas se laisser transporter, tout à l’air d’avoir été pensé à chaque détail près. Avec les habits des personnages, tu sais tout de suite le rang social du personnage, s’il est un soldat de la garde royale, un médecin, un paysan…
  • C’est aussi un thriller politique : Lee Chang, le prince héritier aka le personnage principal est ingénieux, c’est un vrai leader. Il fait preuve de bon sens et arrive à déjouer toutes les manigances de ses adversaires pour l’arrêter, en plus d’enrayer l’épidémie. On se croirait dans une transposition de l’Art de la guerre de Sun Tzu mais avec des zombies.

Sans vouloir trop m’avancer, Kingdom est pour moi la série de l’année, j’ai apprécié chaque minute. Quand j’ai commencé à regarder la saison 2, je ne me souvenais plus des noms des personnages, j’ai dû regarder à nouveau le trailer de la saison 1 pour me rappeler , il faut dire qu’il a fallu plus d’un an pour avoir la deuxième saison. Pour l’instant, on a encore aucune confirmation concernant la saison 3 de Kingdom. Et ce serait vraiment dommage s’ils annulaient, personnellement la fin de la saison 2 m’a donné envie de voir la suite.

Longue vie à Kingdom!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s